Colloque² RESET : "Socio-histoire des congrès, colloques et réseaux académiques transnationaux à l'époque contemporaine"

Publié le 8 juillet 2024 Mis à jour le 8 juillet 2024
du 11 septembre 2024 au 13 septembre 2024 Université Toulouse - Jean Jaurès, Maison de la recherche, amphi F417
Inscription obligatoire
2024-09-11_RESET_colloque_aff
2024-09-11_RESET_colloque_aff

Organisé dans le cadre du projet SMS RESET.

Colloque² RESET : "Socio-histoire des congrès, colloques et réseaux académiques transnationaux à l'époque contemporaine"
Du mercredi 11 au vendredi 13 septembre 2024 à la MDR, dans l'Amphi F417 (Inscription obligatoire) - Pour plus d'informations, consultez le site ICI 


Comité scientifique et comité d’organisation :
Stéphane Boisard, Françoise Coste, Sébastien Rozeaux et Patricia Vannier

COLLOQUE² : socio-histoire des congrès, colloques et réseaux académiques transnationaux à l’époque contemporaine, est un « colloque sur les colloques » qui vient parachever la réflexion du projet de recherche RÉSET (RÉSeaux intellectuels et circulation des savoirs dans l’Espace atlantique, de 1850 à nos jours – approches Transnationales).
Financé par le LabEx SMS (Laboratoire d’Excellence Structurations des Mondes Sociaux) de l’Université de Toulouse, RESET a eu pour ambition de décrire et de cartographier des circulations induites par les réseaux académiques et autres réseaux adjacents, dont le degré d’institutionnalisation peut varier (associations, groupes, cercles, académie, partis politiques, lobbies, think tanks, etc.), et d’analyser les circulations qui en découlent, à partir d’une étude des savoirs mobilisés et (re)formulés dans ce cadre transnational.
Partant d’un constat bibliographique lacunaire sur « le colloque » comme espace où se rencontrent des acteurs dotés de capitaux social, culturel et symbolique spécifiques, COLLOQUE² se propose de réfléchir à l’articulation entre les réseaux académiques transnationaux, d’une part, et la construction du colloque/congrès international comme forme traditionnelle de socialisation et d’échanges dans les milieux académiques.
Bien qu’il s’agisse de s’inscrire dans une histoire connectée de plus ou moins long terme, la dimension introspective de COLLOQUE² semble d’autant plus actuelle que les réseaux sociaux et internet, mais aussi la marchandisation du savoir, modifient en profondeur la communication entre chercheur.e.s et expert.e.s. Au point même de se demander si la plus-value scientifique et le coût écologique des colloques internationaux n’en faisaient pas aujourd’hui un modèle dépassé ?